Fermer
Protection respiratoire et protection de la tête

Introduction


Une protection respiratoire est nécessaire quand la teneur en oxygène dans le local est trop faible ou lorsque les valeurs limites d´exposition des substances dangereuses sont dépassées. Il y a deux sortes de protections respiratoires : la protection respiratoire dépendante de l´environnement et la protection respiratoire indépendante de l´environnement.

Protection respiratoire dépendante de l´environnement


Dans le cas de protections respiratoires dépendantes de l´environnement, l´air respiré est filtré directement de l´air ambiant. Les masques filtrants ne sont pas conçus pour assurer un apport en oxygène et ne peuvent être utilisés qu´en présence de petites quantités de substances dangereuses dans l´air ambiant.

Le filtre du masque peut être soit intégré au masque, soit interchangeable. On distingue deux sortes de filtres : les filtres anti-poussières qui protègent uniquement contre les poussières et les fines particules et les filtres à gaz et à vapeurs qui protègent contre le gaz, les vapeurs, la fumée, la brume et la poussière.

Propriétés


Les cartouches à gaz et à vapeurs, que l´on visse aux masques dépendants de l´environnement, ne sont utilisables que pendant une période limitée. Celle-ci peut aller de 5 minutes à 8 heures en fonction du type de filtre, de la quantité d´air inspiré et de la quantité de produits dangereux.

Les filtres anti-poussières sont divisés en plusieurs classes : la classe P1 protège contre les fines poussières non nuisibles, la classe P2 contre les poussières nocives et la classe P3 contre les poussières toxiques.

Les filtres à gaz et à vapeurs sont classés selon la capacité de retenue. Les filtres de la classe 1 ont une petite capacité de retenue, les filtres de la classe 2 ont une capacité de retenue normale et les filtres de la classe 3 ont une grande capacité de retenue.

Modèles


On distingue plusieurs types de protections respiratoires dépendantes de l´environnement.

Les masques filtrants simples ou les masques anti-poussières sont fabriqués en textile ou en papier. Ils couvrent le nez et la bouche et doivent être bien serrés pour ne pas bouger en cas de forte inspiration ou expiration. Ils ne sont utilisés que comme protection contre les poussières ou les fines particules et non contre les gaz.

Les demi-masques couvrent également le nez et la bouche et sont la plupart du temps en caoutchouc. Ils peuvent être équipés soit de filtres anti-poussières, soit de filtres ou de cartouches à gaz et à vapeurs. Les filtres s´insèrent dans le masque tandis que les cartouches se vissent au masque.

Les masques complets sont utilisés de la même manière que les demi- masques, mais protègent en plus les yeux et le visage.

Protection respiratoire indépendante de l´environnement


Dans le cas de protection respiratoire indépendante de l´environnement, l´utilisateur ne respire pas l´air ambiant mais de l´air comprimé provenant soit de bouteilles à air comprimé qui peuvent être portées sur le dos, soit d´une conduite d´amenée d´air. L´utilisateur n´est donc plus dépendant de l´air environnant. Ces masques à air comprimé sont utilisés en cas d´exposition à des substances très toxiques, en cas de hautes concentrations de substances dangereuses ou dans un environnement à faible teneur en oxygène.

Pour travailler avec un masque complet ou une cagoule à air comprimé, une sélection médicale est exigée. Il faut également avoir suivi une formation particulière car une mauvaise utilisation de ce type de masque peut avoir des conséquences mortelles.


Modèles


Dans le cas de masque complet à air comprimé, l´air provient de la bouteille à air comprimé et arrive dans le masque via un distributeur d´air. La plupart du temps, les yeux sont protégés par ce type de masque.

Pour les cagoules à air comprimé, l´air provient d´une conduite d´amenée d´air via un compresseur et doit toujours être filtré. Les cagoules s´enfilent par la tête et se fixent hermétiquement au niveau de la poitrine.

Utilisation sûre des protections respiratoires


Il n´est pas facile de travailler avec des protections respiratoires. N´hésitez donc pas à demander des instructions avant de les porter et entraînez-vous à les utiliser en premier lieu dans un environnement non pollué.

Les masques doivent être bien entretenus et nettoyés régulièrement car un filtre saturé laisse passer les substances dangereuses. Avant le début des travaux, informez-vous toujours sur la durée d´utilisation du filtre. En cas d´hésitation : UTILISEZ UN NOUVEAU FILTRE ! Vérifiez toujours et à l´avance que le filtre à utiliser est bien adapté au type de gaz ou de poussières auxquels vous êtes exposés. Vérifiez aussi que le masque couvre bien votre visage.

Si vous devez travailler avec des protections respiratoires indépendantes de l´environnement, veillez à respecter les mesures de prévention en vigueur. Enfin, n´oubliez pas que l´air amené via un compresseur dans un masque ou une cagoule à air comprimé doit toujours être filtré.

Protection de la tête


La meilleure façon de se protéger suffisamment la tête contre la chute d´objets et les chocs est de porter un casque de sécurité. Sur les chantiers de construction et pour certaines activités d´entretien, le port du casque est indispensable et donc obligatoire !

Casque de sécurité


Il est important de garder à l´esprit toute une série de recommandations si vous devez porter un casque de sécurité. Tout d´abord, un casque défectueux offre une moins bonne protection ou peut même n´offrir aucune protection. Vous avez donc le sentiment d´être protégé alors que ce n´est pas le cas. Contrôlez régulièrement si la partie intérieure du casque est bien ajustée à votre tête. Remplacez immédiatement votre casque s´il est endommagé ou s´il a subi un choc important car les parties intérieures ou extérieures peuvent être endommagées sans que vous ne le voyiez. Ne décorez pas votre casque avec des autocollants ou de la peinture car cela peut attaquer le casque et masquer d´éventuelles fissures. N´utilisez pas de casque en métal dans l´industrie car ils sont conducteurs d´électricité. Votre casque doit également être remplacé régulièrement. Sa durée de vie dépend des matériaux utilisés pour sa fabrication et sa fréquence d´utilisation, par exemple un casque en polyéthylène a une durée de vie de 3 ans. Ne déposez pas non plus votre casque au soleil car il peut devenir cassant et moins solide lorsqu´il est exposé au rayonnement UV.