Home → Statistiques → Intérimaires → 2006

2006

Accidents des intérimaires en 2006 : légère augmentation

La légère augmentation de la fréquence des accidents du travail des intérimaires en 2006 n’est pas une surprise pour ceux qui connaissent le milieu de travail. Cette évolution, qui a d’abord été constatée dans les statistiques globales des accidents du travail, se confirme chez les intérimaires.Depuis que Prévention et Intérim analyse les accidents du travail, le nombre des accidents a diminué de 30 %. Analyse complète sur base des chiffres du FAT et PI.

 

 

En 2006, on comptabilise pour le secteur intérimaire 11.767 accidents du travail avec au moins 1 jour d’incapacité de travail, dont :

  • 4 accidents du travail mortels
  • 933 accidents avec incapacité permanente
  • 215.972 jours d’incapacité de travail

Cela signifie qu’1 intérimaire sur 42 a eu un accident du travail avec minimum un jour d’incapacité et qu’1 intérimaire sur 530 a eu une incapacité permanente à la suite d’un accident sur le lieu de travail.

En 2006, pour le secteur intérimaire:

  • Le taux de fréquence des accidents des intérimaires augmente de 3,7% en 2006 en comparaison avec 2005 : augmentation de 3.9 % chez les ouvriers et de 5.8 % pour les employés
  • Le taux de gravité réel augmente légèrement avec 0.8 % pour tous les intérimaires : pour les ouvriers, le chiffre est le même, pour les employés, le chiffre augmente de 4 %
  • Le taux de gravité global diminue de 3.5 % pour tous les intérimaires avec une baisse de 2.8 % chez les ouvriers et de 10.1 % pour les employés
  • En comparaison avec 2005, le nombre d’heures d’exposition augmente de 13% chez les ouvriers et de 14% chez les employés
  • Il y a une différence significative au niveau des accidents du travail dans les 3 Régions. Les chiffres évoluent différemment en Flandre et en Wallonie mais les différences restent importantes
  • Chez les intérimaires, la part des accidents avec incapacité temporaire de travail est plus importante que pour l’ensemble de la population. Par contre, la part des accidents avec incapacité permanente est beaucoup plus basse que pour l’ensemble de la population. Cela a comme conséquence: un taux de gravité global plus bas chez les intérimaires que pour l’ensemble de la population.

L’analyse approfondie des accidents (causes, forme, circonstances) révèlent les mêmes facteurs que les années précédentes:

  • le travail manuel et la manipulation de marchandises, de produits divers sont à l’origine de la plupart des accidents souvent avec de légères blessures
  • les glissades, chutes, effondrements d'objets et perte, totale ou partielle de contrôle d'objet, porté, déplacé, manipulé sont les déviations les plus importantes à l’origine de l’accident
  • les doigts sont les parties du corps les plus vulnérables
  • les accidents avec des véhicules (sur la route et transport interne) et des machines de travail sont la cause des accidents les plus graves.