Home → Statistiques → Intérimaires → 2007

2007

Accidents des intérimaires en 2007 : légère diminution

Les nombreux efforts réalisés et l’attention accrue pour diminuer les accidents du travail au sein du secteur intérimaire a conduit à une baisse importante de la fréquence et de la gravité des accidents. Ces dernières années, on observe que la tendance à la baisse stagne, il est donc important de mieux cibler les actions. Analyse complète sur base des chiffres du FAT et PI.

 

En 2007, on comptabilise pour le secteur intérimaire12.683 accidents du travail (sur le lieu de travail) avec au moins un jour d’incapacité de travail dont :

  • 3 accidents du travail mortels
  • 897 accidents avec une incapacité permanente
  • 235.203 jours d’incapacité de travail

Cela signifie qu’1 intérimaire sur 40 a eu un accident du travail avec minimum un jour d’incapacité et qu’1 intérimaire sur 530 a eu une incapacité permanente à la suite d’un accident sur le lieu de travail.

L’année 2007 continue sa progression en termes de nombre d’heures prestées, +8% par rapport à 2006 : 12 % pour les employés et 6 % pour les ouvriers.

Contrairement à 2006 qui a connu une légère augmentation des chiffres en taux de fréquence et de gravité réel par rapport à 2005, l’année 2007 recense une légère diminution de l’ordre de 0,8% pour le taux de fréquence, un status quo pour le taux de gravité réel et une diminution de 9,4% du taux de gravité global. Cette dernière s’explique entre autres par la diminution des accidents mortels : 3 en 2007 contre 4 en 2006.

En comparaison avec les ouvriers, on observe une tendance à la hausse des accidents chez les employés. Bien que la fréquence et la gravité des accidents soient naturellement beaucoup plus faibles chez les employés que chez les ouvriers, il convient toutefois d’accorder une plus grande attention à la prévention des accidents dans ce secteur.

On note une différence significative au niveau des accidents du travail dans les 3 régions, différence qui reste similaire à celle qui existe pour l’ensemble de la population des travailleurs.

L’âge des victimes est un des facteurs les plus déterminants expliquant la grande différence au niveau de la fréquence des accidents entre les intérimaires et les autres travailleurs. L’analyse approfondie du Fonds des Accidents du travail confirme que l’activité, les tâches et la profession des intérimaires déterminent pour une bonne partie le nombre d’accidents.

Chez les intérimaires, la part des accidents avec incapacité temporaire de travail est plus importante que pour l’ensemble de la population. Par contre, la part des accidents avec incapacité permanente est beaucoup plus basse que pour l’ensemble de la population. Cela a comme conséquence : un taux de gravité global plus bas chez les intérimaires que pour l’ensemble de la population.

L’analyse approfondie des accidents (causes, forme, circonstances) révèlent les facteurs suivants :

  • la manière dont la lésion naît est liée au type d’activité que les intérimaires effectuent le plus : utilisation d’objet coupant, heurt avec un objet fixe ou chute d’objet, happement par des parties en mouvement de systèmes de transport ou de machines, contact avec des substances dangereuses et blessures à la suite de contraintes physiques
  • le travail manuel et la manipulation de marchandises, de produits divers sont à l’origine de la plupart des accidents souvent avec de légères blessures
  • glissade, chute, effondrement d'objets et la perte, totale ou partielle de contrôle d'objet, porté, déplacé, manipulé sont les déviations les plus importantes à l’origine de l’accident
  • les doigts sont les parties du corps les plus vulnérables.
  • les accidents avec des véhicules (sur la route et transport interne) et des machines de travail sont la cause des accidents les plus graves.


Pour plus d'information, voir le rapport annuel de PI ou voir l'analyse complète.

En savoir plus