Home → Statistiques → Intérimaires → 2013

2013

Accidents de travail des intérimaires en 2013

En 2013, le nombre total d’heures prestées est comparable à celui de 2012. On observe un léger recul de -2,9 % chez les ouvriers, lequel a été compensé par une légère augmentation de +2,5 % du côté des employés.

 

Tout comme en 2012, le taux de fréquence (Tf) diminue en 2013, cette fois de -5,8 % pour les ouvriers et -11,5 % pour les employés. Alors qu’en 2012, les ouvriers af?chaient les meilleurs chiffres (-9,9 % pour les ouvriers contre -3,1 % pour les employés), ce sont à présent les employés qui enregistrent la plus forte progression. Pour l’ensemble du secteur intérimaire (ouvriers et employés confondus), on observe une baisse signi?cative de -8 % (voir tableau 3 : Aperçu 2000-2013).

 

Pour le secteur intérimaire dans son ensemble, le taux de gravité réel (Tgr) s’établit à -4,6 %. Alors qu’en 2012, les employés avaient enregistré une avancée de -11,5 %, le gain n’est plus que de -2,2 % en 2013. Les ouvriers, par contre, af?chent la plus forte progression en 2013, avec -4,0 %.

 

 

Le taux de gravité global (Tgg) enregistre pour la première fois depuis 2010 une légère régression (+4,3 %). Cette perte est attribuable, cette année, à une augmentation du taux de 6,9 % chez les ouvriers, alors que les employés maintiennent le statu quo. Dans la mesure où le Tgg avait baissé de -15,8 % en 2012, ce taux s’établit encore à 2,67 en 2013 malgré le recul, ce qui reste un bon résultat par rapport aux années précédentes (p. ex. 3,04 en 2011).