Question 4

Dans quels cas le recours au travail intérimaire est-il interdit ?

En cas de chômage temporaire dans l’entreprise de construction, il ne peut être fait appel à des travailleurs intérimaires pour le travail qui est normalement exécuté par les travailleurs mis temporairement au chômage.


En cas de licenciement collectif, l’entreprise de construction ne peut employer des travailleurs intérimaires pendant une période de six mois suivant ce licenciement collectif.

Une entreprise de construction ne peut pas non plus occuper un intérimaire si celui-ci a été licencié par cette même entreprise au cours des 12 mois qui précèdent la demande.

 

 

Retour aux questions