*** Le travail intérimaire en période de Coronavirus ***

Coronavirus

Aujourd'hui encore, les travailleurs intérimaires sont mis à disposition, de manière flexible, chez divers utilisateurs. Alors que, dans différents bureaux, les travailleurs ont la possibilité d’avoir recours au télétravail, cette option n’est souvent pas accordée aux travailleurs intérimaires (au vu, bien souvent, de la nature de leurs tâches).

Cette période d’incertitude liée au coronavirus est bien évidemment une raison de plus pour informer correctement et clairement ces derniers.

 

 

Un guide pour l’agence de travail intérimaire :

  1. L’utilisateur est responsable de la protection de la sécurité et de la santé du travailleur intérimaire sur son lieu de travail. 

Cela signifie que, dès l’accueil, il fournit au travailleur intérimaire toutes les informations utiles sur la manière de se protéger contre une éventuelle infection par le coronavirus et sur les règles à suivre pour protéger ses collègues sur le lieu de travail. Dans cet objectif, il doit avoir réalisé les analyses de risques nécessaires avec la collaboration des conseillers en prévention et des médecins du travail du service interne et externe PPT. 

Sur le site internet du SPF ETCs, les mesures de prévention suivantes sont, entre autres, énumérées :

  • Veiller à des lieux de travail propres et hygiéniques (comme les surfaces de bureau, les claviers) par une désinfection régulière de ceux-ci ;
  • Veiller à ce que les travailleurs appliquent une bonne hygiène des mains en prévoyant des produits désinfectants à des endroits visibles ;
  • Veiller à une bonne hygiène respiratoire sur les lieux de travail en utilisant des mouchoirs en papier en cas de toux ou d’éternuements ;
  • Informer les travailleurs qu’il est préférable qu’ils ne viennent pas au bureau s’ils présentent des symptômes de maladie comme de la fièvre et/ou une toux ;
  • Prévoir des instructions au cas où quelqu’un tomberait malade en présentant des signes d’infection au coronavirus.
  1. Instructions dans la langue du travailleur intérimaire

Les instructions pour les travailleurs intérimaires de langue étrangère doivent être, bien entendu, compréhensibles. Il n'est parfois pas possible de parler le portugais ou le roumain avec le travailleur intérimaire concerné, mais le message doit néanmoins rester clair pour le destinataire. Pour cela, l'agence d'intérim ou l'utilisateur peuvent faire usage de textes en anglais ou utiliser des illustrations.

  1. Possibilité de « consultation spontanée » chez le médecin du travail de l’utilisateur.

Bien que, durant cette période, les services externes PPT se réorganisent et proposent, entre autres, des consultations par téléphone, les intérimaires devraient toujours pouvoir invoquer la possibilité d'une « consultation spontanée » lors de leur affectation chez l'utilisateur. Le travailleur intérimaire peut faire appel au médecin du travail du Service Externe PPT auprès duquel l'utilisateur est affilié.

  1. Sensibiliser le travailleur intérimaire aux règles d'hygiène les plus importantes – comme celles qui se trouvent sur les sites des Services Externes PPT – pour prévenir la transmission du coronavirus :
  • Se laver souvent les mains avec de l’eau et du savon durant 20 secondes minimum.
  • Si l’eau et le savon ne sont pas à disposition, utiliser du gel hydroalcoolique. 
  • Éviter de se toucher les yeux, le nez, la bouche avec des mains non lavées. 
  • Éviter le contact avec des personnes malades. 
  • Rester à la maison si on est malade. 
  • Se couvrir complètement la bouche et le nez lorsque l’on tousse ou que l’on éternue. Jeter les mouchoirs à la poubelle. 
  • Nettoyer et désinfecter les objets fréquemment employés (stylos, téléphones, poignées et autres surfaces).
  1. Utiliser les affiches, le podcast, e-learning, etc.

Info (NL)

Info (ENG)

Info  (FR)

Info (GER)